Psychiatrie : démissions de médecins à Nice

Publié le 15/05/2013

Plusieurs médecins du pôle de soins somatiques et addictologie de l'hôpital psychiatrique privé Sainte-Marie de Nice ont quitté leurs fonctions pour protester contre un projet d'établissement récemment mis en place. Le projet d'établissement, mis en place le 6 mai par la direction de l'établissement entraine la fermeture de 200 lists selon le chef du pôle "démantelé", le Dr Maurice Nègre. «Les patients sont mis en danger avec ce projet-là. Si on restait, on cautionnerait un système de médecine low-cost», a renchéri le généraliste Franck Fassi. Selon lui, neuf généralistes et six ou sept spécialistes ont rompu leur contrat de travail au sein de l'établissement. L'hôpital Sainte-Marie est géré avec quatre autres établissements implantés dans le sud et le centre de la France par l'association hospitalière Sainte-Marie, basée dans le Puy-de-Dôme, qui emploie au total 5.000 salariés et intervient en psychiatrie générale et en pédopsychiatrie.


Source : legeneraliste.fr