Prothèses PIP : un mois de procès à Marseille à partir de la mi-avril

Publié le 30/03/2013

Trois ans après le début du scandale sanitaire, le procès de cinq ex-dirigeants de la société de prothèses mammaires PIP commencera le 17 avril à Marseille. Cinq dirigeants de Poly Implant Prothèse, société varoise aujourd'hui liquidée, comparaîtront en correctionnelle pour tromperie aggravée ("par la dangerosité pour la santé des personnes") et escroquerie. Parmi eux, Jean-Claude Mas, le fondateur de l'entreprise de La Seyne-sur-Mer et inventeur du gel de silicone incriminé. A ce jour, 5.127 porteuses de prothèses PIP et 300 avocats ont déposé plainte, les victimes ayant jusqu'à la veille des réquisitions pour se constituer partie civile. Pendant un mois, jusqu'au 17 mai, le procès occupera le Palais de l'Europe, un espace de 4.800 m2 au sein du Parc Chanot, le centre de conventions de Marseille, aménagé spécialement. Après plusieurs jours consacrés à l'audition des témoins, prévenus et victimes, les plaidoiries des parties civiles devraient a priori débuter le 29 avril. Les réquisitions sont attendues le 14 mai, suivies de trois jours de plaidoiries de la défense.


Source : legeneraliste.fr