Prothèses PIP: Bertrand commande un rapport, Bapt enquète à l’Afssaps

Publié le 07/01/2012

Le député PS Gérard Bapt, rapporteur spécial de la mission Santé à l'Assemblée nationale se rendrai lundi au siège de Afssaps pour prendre connaissance du dossier des prothèses mammaires PIP. Déjà très critique des autorités de santé dans l’affaire Mediator, Gérard Bapt s'est déclaré "interpellé par la faiblesse du système sanitaire concernant les dispositifs médicaux", dont font partie les prothèses mammaires.

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a confié au Directeur général de la Santé, Jean-Yves Grall, et au patron de l'Afssaps, Dominique Maraninchi, le soin de lui remettre un rapport "pour éclairer sur tous les dysfonctionnements" survenus dans cette affaire. Ce rapport lui sera remis d'ici la fin du mois. Le ministre s'est également déclaré favorable à la création d'une mission parlementaire sur l'affaire, estimant qu'elle permettrait d'avoir "un regard complet".

A l’étranger, l'Allemagne a recommandé vendredi le retrait des prothèses mammaires défectueuses de la société française PIP. La République tchèque a également décidé d'agir en recommandant aux femmes qui ont reçu des prothèses mammaires PIP dans le pays de les faire retirer. Mais la Grande-Bretagne a assuré n'avoir trouvé aucun élément plaidant en faveur d'un "retrait généralisé" de ces implants. Londres a néanmoins assuré que les femmes opérées dans le secteur public hospitalier pourraient les faire retirer gratuitement si elles le désiraient.


Source : legeneraliste.fr