Orthopédie

Prothèse et sport sont compatibles  Abonné

Publié le 19/11/2010
La pratique d’une activité physique après la mise en place d’une prothèse est recommandée mais elle doit tenir compte du type de sport et du statut sportif antérieur du patient.

Un million quatre cent mille patients vivent avec une prothèse de hanche (PTH) ou de genou. 150 000 prothèses de hanche et 75 000 prothèses de genou sont posées chaque année. « Il y a eu une augmentation de 10 % de ces interventions en 10 ans » a précisé le Dr Jacques Caton (Clinique Emilie de Vialar, Lyon) lors du 85e congrès de la société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT, 8-12 novembre, Paris). Longévité oblige, les patients demandent de plus en plus un retour à une activité sportive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte