CARDIOLOGIE

Protéger les patients à haut risque  Abonné

Publié le 18/09/2009
Le telmisartan a prouvé son efficacité chez les patients à haut risque cardiovasculaire, avec des nuances selon le niveau de pression artérielle initiale.

Crédit photo : ©JOUBERT/PHANIE

L’étude ONTARGET (ONgoing Telmisartan Alone and in combination with Ramipril Global Endpoint Trial) a montré que Micardis (telmisartan) est aussi efficace qu’un IEC de référence (ramipril) avec une tolérance supérieure chez des patients considérés à haut risque cardiovasculaire. « le rapport efficacité/tolérance est meilleur pour le telmisartan car c’était une population supposée tolérante aux IEC » a commenté le Dr Roland Asmar (angiologue, cardiologue libéral, Paris). En revanche, l’association telmisartan-ramipril s’avère inférieure au ramipril en monothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte