Prostate: les experts américains contre le dosage de PSA

Publié le 08/10/2011

Le dépistage par dosage de PSA du cancer de la prostate ne devrait plus être recommandé aux hommes en bonne santé, selon un comité fédéral américain. Les recommandations du Groupe de travail des services de prévention des Etats-Unis (USPSTF), qui doivent être dévoilées dans quelques jours, sont basées sur les résultats de cinq essais cliniques, a expliqué à l'Agence France Presse Karen Migdail, porte-parole de l'USPSF. "Malheureusement, les indications montrent désormais que ce test ne sauve pas de vie", a pour sa part déclaré au New York Times Virginia Moyer, professeur de pédiatrie au Baylor College qui préside ce comité. Les experts américains reprochent au dosage de PSA de ne pas faire la différence entre les cancers agressifs et les autres. Cette recommandation de l’USPSTF intervient après celle de l'American Cancer Society (ACS) qui ne recommande plus de pratiquer des tests PSA de routine pour la plupart des hommes depuis les années 90.


Source : legeneraliste.fr