Propagation de dengue au Japon

Publié le 02/09/2014
Parc Yoyogi à Tokyo, point de départ de la contamination

Parc Yoyogi à Tokyo, point de départ de la contamination

Trente quatre cas autochtones de dengue ont été détectés depuis une semaine au Japon. L’archipel n’avait pas connu une telle infection depuis son sol depuis 1945.

Point de départ de cette propagation, le parc Yoyogi de centre de Tokyo. Tous les malades s’y sont rendus en août, et aucun n’a séjourné récemment à l’étranger. En effet si les cas autochtones sont extrêmement rares au Japon (c'est la première fois en près de trois quarts de siècle), ceux importés, eux, se chiffrent à environ 200 par an, selon le ministère de la Santé. La vie des personnes infectées n’est pas en danger, selon les autorités.

Les services sanitaires japonais ont réagi et ont commencé à pulvériser des insecticides dans le parc pour essayer d'éliminer le ou les moustiques porteurs du virus incriminé. Ils ont également installé des pièges en dix endroits humides situés sous des arbres. Les recherches n'ont cependant rien donné pour l'instant. Les autorités ont appelé à éviter les lieux, points d’eau notamment, où la population est susceptible de rencontrer de nombreux insectes, une vraie calamité en été au Japon.



Source : legeneraliste.fr