Jean-Marie Le Guen*

"Promouvoir l’auto-organisation des médecins"  Abonné

Publié le 19/03/2010

« Le vieux libéralisme est mort, mais je ne crois pas que la réponse soit l’étatisme.» C’est le vice-président de l’AP-HP qui le dit : «Il nous faut aller vers des regroupements, plus structurés, plus visibles où il y a une meilleure prise en charge des problématiques administratives et des problèmes sociaux, de manière à dégager un maximum de temps médical ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte