Procès PIP : l’avocat de Jean-Claude Mas demande le renvoi

Publié le 12/04/2013

L'avocat du fondateur de l'ancienne société d'implants mammaires PIP, Jean-Claude Mas, qui doit comparaître à partir de mercredi devant le tribunal correctionnel de Marseille, va demander le renvoi du procès. Il objecte que son client a reçu une convocation non datée, donc nulle. «J'entends dès le début du procès soulever un certain nombre de nullités et je vais demander à ce que l'affaire soit renvoyée à une date ultérieure», a affirmé Me Yves Haddad. Alors que le procès devait démarrer mercredi prochain 17 avril, le renvoi du procès à une date ultérieure, équivaudrait, selon l’avocat à un «flop judiciaire», le procès coûtant «aux deniers publics quelque 800.000 euros». L'avocat a ajouté que "jamais M. Mas, ni les autres prévenus (quatre autres ex-dirigeants de PIP) n'avaient été interrogés sur cette histoire d'escroquerie au détriment de TÜV", l'organisme allemand qui certifiait les implants.


Source : legeneraliste.fr