Prison ferme pour les radiothérapeutes de l’hôpital d’Epinal

Publié le 30/01/2013

Des peines de prison ferme contre deux anciens médecins de l'hôpital d'Epinal et contre leur collègue radiophysicien ont été prononcées mercredi dans le procès des surirradiés d’Epinal. Six ans après les premières plaintes en 2006, les juges ont estimé le radiophysicien Joshua Anah, 54 ans, coupable d'homicides et blessures involontaires et soustraction de preuve et l'ont condamné à une peine de trois ans de prison dont 18 mois ferme et 10.000 euros d'amende. Il lui est interdit d'exercer sa profession pendant cinq ans. Verdict sévère aussi pour les deux médecins radiothérapeutes Jean-François Sztermer, 64 ans, et Michel Aubertel, 62 ans, qui sont condamnés à 4 ans de prison dont 18 mois ferme et 20.000 euros d'amende chacun. Ils sont interdits définitivement d'exercer. A la fin de l’audience le 30 octobre, le parquet n’avait pas été plus sévère à leur égard dans ses réquisitions. Le tribunal a relaxé les quatre autres prévenus d’un procès qui avait démarré fin septembre: Francette Meynard, ex-directrice de la Ddass des Vosges; Jacques Sans, ancien directeur de l'agence régionale d'hospitalisation de Lorraine; Dominique Cappelli et l'établissement lui-même, jugé au titre de personne morale.


Source : legeneraliste.fr