Primpéran® pas avant 18 ans  Abonné

Publié le 24/02/2012

Les spécialités à base de métoclopramide (Primpéran et génériques) sont désormais contre-indiquées chez l’enfant de moins de 18 ans. Cette décision de l’Afssaps fait suite à la mise en évidence d’un risque augmenté de survenue d’effets neurologiques dans l’ensemble de la population pédiatrique. Chez l’adulte, le métoclopramide reste indiqué mais un renforcement des informations concernant les risques neurologiques et cardiovasculaires a été ajouté à la notice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte