Medec 2010

Prévention cardiovasculaire, ne pas négliger l’éducation nutritionnelle  Abonné

Publié le 16/04/2010
Pour être efficace, l’éducation thérapeutique nutritionnelle doit être planifiée dans le temps avec des séances régulières. Elle nécessite l’implication de tous les acteurs de santé.

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

Selon le Dr Léopold Fezeu (Centre de recherche en nutrition humaine, Bobigny), un diagnostic nutritionnel personnalisé doit être établi. Il doit prendre en compte la nature de la maladie et le niveau d’éducation du patient (croyances, références culturelles, connaissances nutritionnelles). Il convient ensuite d’identifier les besoins et la réceptivité du patient aux conseils nutritionnels, puis de fixer des objectifs réalistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte