Diabétologie

Prévention après diabète gestationnel dans le 93  Abonné

Publié le 24/06/2011
Du fait d’une prévalence plus élevée que la moyenne nationale, la Seine-Saint-Denis va bénéficier d’une campagne pilote de dépistage en post-partum.

Le diabète qui survient pendant la grossesse multiplie par sept le risque de devenir réellement diabétique et il tend à récidiver lors des grossesses ultérieures. Si le dépistage est plutôt bien fait chez la femme enceinte, le contrôle du bilan glycémique dans les deux à trois mois suivant l’accouchement l’est nettement moins. Le département de la Seine-Saint-Denis est particulièrement concerné par le diabète puisque la prévalence y atteint 5,8 % contre 4,4 % au niveau national.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte