Présidentielles : Médecins du monde interpelle les candidats

Publié le 21/02/2012

Le système de santé solidaire français « est malade » estime Médecins du Monde qui a invité mardi les candidats à l'élection présidentielle à appliquer un « traitement d'urgence ». Evoquant les malades reçus par Mdm, son président, le Dr Olivier Bernard estime : « un patient sur quatre vient se soigner trop tardivement, deux tiers des enfants de moins de 7 ans ne sont pas à jour dans leurs vaccinations, 68 % des femmes enceintes n'ont pas accès aux soins prénataux et 85 % des patients n'ont aucune couverture maladie ». Mais « la crise économique n'explique pas tout », estime-t-il. « La santé est devenue un produit de luxe » pour les plus démunis, qui retardent leurs soins ou y renoncent, déclare l’ONG qui propose, en outre, des « traitements » : instaurer une couverture maladie unique pour les plus précaires, supprimer les 30 euros d'accès à l'AME, abroger le délit de racolage passif, abriter les SDF toute l'année, arrêter les expulsions sans solution de relogement et créer des dispositifs innovants pour les usagers de drogue.


Source : legeneraliste.fr