Près d’un cinquième des consommateurs de drogues injectables ont le Sida

Publié le 26/11/2010

Plus de 3 des 15,9 millions de consommateurs de drogues injectables de par le monde ont contracté le sida, s'alarme la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) dans un rapport publié vendredi. Les toxicomanes séropositifs sont particulièrement nombreux dans cinq pays: Chine, Malaisie, Russie, Ukraine et Vietnam, selon le rapport diffusé en vue de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Mais d’une amnière générale la tendance est à la hausse en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine et dans la plupart des régions d'Asie, selon l'organisation basée à Genève. En Europe orientale et en Asie centrale, jusqu'à 60% des consommateurs de drogues injectables sont ainsi contaminés par le sida. La Fédération profite de ce rapport 2010 pour épingler les politiques publiques trop exclusivement répressives : toutes celles qui entravent l'accès aux toxicomanes à des services de conseil, prévention et traitement, «constituent autant de violations des droits de l'homme». Enfin, le rapport plaide pour les salles d’injection, un facteur essentiel à ses yeux pour éviter la transmission du sida chez les toxicomanes comme en Suisse, aux Pays-Bas, en Espagne, en Norvège, au Canada, en Allemagne, en Australie et au Luxembourg, mais pas encore en France, où le sujet fait polémique.


Source : legeneraliste.fr