Près de deux Français sur dix disent avoir renoncé à consulter leur généraliste en 2014

Publié le 22/01/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

En matière d’accès aux soins, les études se suivent... et se ressemblent. Mais la dernière en date a de quoi inquiéter sur le renoncement aux soins. Le baromètre opinion Way pour Sofinco, six Français sur dix ont déjà remis à plus tard ou renoncé à une dépense de santé en raison de son coût. Et s’agissant d’une consultation chez les généralistes, 18 % disent y avoir renoncé en 2014. Depuis 3 ans, cette proportion n’a cessé de progresser, selon le baromètre, passant de 15 % à 18 %.

Au chapitre des habitudes en matière de santé, 17 % de français déclarent avoir privilégié les soins médicaux à l’hôpital plutôt que chez un médecin de cabinet. Et 16 % disent avoir changé (ou pensé changer) de médecin pour en choisir un aux honoraires moins élevés. Des pratiques en légère diminutions puisqu’en 2012, ils étaient près de deux sur dix à répondre positivement à ces assertions.

Quant au reste à charge, chaque Français l’estime en moyenne à 518 euros pour 2014. Une somme en nette diminution depuis trois ans puisqu’elle était estimée à 570 euros, en 2012.


Source : legeneraliste.fr