Près de 100 000 DMP ont été ouverts

Publié le 15/03/2012

Près de 100.000 dossiers médicaux personnalisés (DMP), qui recueillent les données médicales de chaque patient, ont été ouverts depuis leur création en 2011, a annoncé jeudi l'Asip-santé, agence chargée de la mise en place de ce dispositif. Au 8 mars 2012, 89.854 patients avaient choisi d'ouvrir un DMP et «nous en sommes à près de 100.000 dossiers aujourd'hui» a déclaré jeudi Jean-Yves Robin, directeur de l'Asip-santé. L'Asip est néanmoins en retard, puisque son objectif était de 500.000 fin 2011. Jean-Yves Robin reconnait un «retard de quatre, cinq mois», prévoyant d'atteindre «300.000 d'ici la fin de l'année» et «un million l'année prochaine», en 2013. Selon lui, le retard est dû d'abord à la mise en place des logiciels compatibles avec le DMP chez les médecins : «on a attendu que ces logiciels arrivent, d'où un décalage dans l'installation». D'autre part, alors que l'Asip avait tablé sur 80% des patients d'un hôpital ayant un DMP, parmi ceux qui l'avaient mis en place, cette proportion est plutôt de 10% car «les hôpitaux le déploient par service». «On a tenu les plannings, maîtrisé les coûts, le DMP existe sur le terrain, il nous reste à en développer les usages», conclut néanmoins Jean-Yves Robin. Selon les comptes présentés, de 2005 à 2009, le DMP a coûté 94 millions d'euros. Puis 62 à 63 millions d'euros pour les années 2010-2011. Des montants qui paraissent me «tout à fait raisonnables», au patron de l’ASIP, démentant au passage les chiffres de 200 millions d’euros, avancés notamment par le député PS Gérard Bapt.


Source : legeneraliste.fr