Première pilule de troisième génération à être remboursée

Publié le 11/09/2009

La ministre de la santé et des sports, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, avait

annoncé avant l’été la possibilité de la prise en charge par l’assurance

maladie d’un contraceptif de troisième génération : c’est chose faite avec

la publication ce jour au Journal officiel de l’arrêté inscrivant la pilule

VARNOLINE CONTINUE sur la liste des médicaments remboursables.

Le taux de remboursement sera de 65% et le prix, similaire aux autres

pilules de première et deuxième génération actuellement remboursables, sera

de 2,90€ pour un mois et 7,28€ pour trois mois de traitement.

La contraception orale oestroprogestative est la méthode contraceptive la

plus utilisée aujourd’hui en France. Les pilules de troisième génération,

non remboursées jusqu’à présent, représentent environ 50% en volume des

contraceptifs oraux utilisés.

Jusqu’à présent, aucun laboratoire n’avait fait de démarche en ce sens, les

fabricants des  pilules de 3ème génération préférant une commercialisation

en non remboursable moyennant des prix bien supérieurs à ceux des

contraceptifs de 2ème génération. Les travaux engagés par la ministre ont

conduit un premier laboratoire, Schering-Plough, à mener à bien le

remboursement de son contraceptif de troisième génération, « Varnoline

Continue ».


Source : legeneraliste.fr