Première mondiale française : un bébé couvé … avant sa conception

Publié le 06/06/2019
Coupe histologique d'un ovaire

Coupe histologique d'un ovaire
Crédit photo : J. TESTART/ARFIV/SPL/PHANIE

C’est une première mondiale : à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy (AP-HP) une jeune  femme atteinte d’insuffisance ovarienne auto-immune a pu mettre au monde un nouveau-né après maturation ovocytaire in vitro. Dans les protocoles classiques de PMA ou de préservation de la fertilité, l’ovocyte est prélevé déjà mature après stimulation hormonale. Mais cela n’est pas toujours possible, soit parcequ’il existe des contre indications à l’hormonothérapie soit que la réserve ovarienne ne le permette pas.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)