Première chirurgicale sur le cerveau d’un prématuré à l’hôpital Bicêtre

Publié le 29/01/2011

Un nouveau-né prématuré de 2 kilos, originaire d'Autriche et souffrant d'une grave malformation artério-veineuse grave du cerveau, a été opéré avec succès en novembre par des spécialistes de l'hôpital Bicêtre (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne). Trois mois après l'intervention, l'enfant se porte bien. Depuis dix ans, près d'une quarantaine de nouveau-nés ont été pris en charge pour cette malformation à l'hôpital Bicêtre (AP-HP), centre de référence pour les pathologies malformatives neurovasculaires pédiatriques. Plus de la moitié ont pu être embolisés dans le premier mois de vie, mais ce type d'intervention n'avait encore jamais été pratiqué sur un nouveau-né de si petit poids, selon l'AP-HP.

Le nouveau-né pesait en effet 2,080 kg et a été pris en charge début novembre à trois jours de vie, à l'hôpital Bicêtre. Il a été opéré sans ouvrir le cerveau grâce à une technique endovasculaire, par les équipes des professeurs Denis Ducreux (service de neuroradiologie) et Denis Devictor (service de réanimation pédiatrique et néonatal). L'enfant pris en charge par le Dr Guillaume Saliou, neuroradiologue qui a participé à l'intervention, présentait la forme la plus fréquente des malformation artério-veineuses cérébrales de l'enfant («malformation de la veine de Galien»). Environ 30 % d'entre elles sont dépistées in utero au cours de l'échographie de second ou troisième trimestre. En dehors d'une gêne au développement cérébral, cette malformation peut générer une insuffisance cardiaque dans les jours suivant la naissance, engageant à très court terme le pronostic vital. Les nourrissons atteints par cette pathologie doivent être opérés rapidement après leur naissance pour traiter leur insuffisance cardiaque et leur permettre de retrouver des conditions de vies normales.


Source : legeneraliste.fr