Préfets de disciplines ?  Abonné

Publié le 02/10/2009

Au revoir la convention et bonjour… les ARS ! D’une formule un peu lapidaire, on pourrait résumer ainsi l’actualité de la semaine. Mercredi, Roselyne Bachelot a présenté les 22 directeurs généraux d’Agences régionales de Santé qui auront la tâche délicate de restructurer notre système de soins, de s’attaquer à la démédicalisation de pans entiers du territoire et de faire travailler ensemble la ville et l’hôpital. Ces nouveaux hussards blancs de la République auront les pleins pouvoirs pour tailler, retrancher, greffer dans notre tissu sanitaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte