Arrêts de travail

Pr Oustric, coauteur du rapport sur les IJ : « Le médecin peut éviter qu’un arrêt ne se prolonge » Abonné

Publié le 01/03/2019
Pr Oustric, coauteur du rapport sur les IJ : « Le médecin peut éviter qu’un arrêt ne se prolonge »

entret
Garo/phanie

Coauteur d’un rapport remis au Premier ministre pour « plus de prévention, d’efficacité, d’équité et de maîtrise des arrêts de travail », le Pr Stéphane Oustric, généraliste toulousain, détaille les propositions formulées pour endiguer l’envolée des IJ qui ont représenté 7,4 milliards d’euros en 2017 (+15 % en 7 ans). Actions de prévention en entreprise, nouveaux référentiels pour les médecins, refonte du formulaire cerfa avec possibilité de proposer un mi-temps thérapeutique ou du télétravail... Telles sont les principales pistes de ce document de 150 pages qui devront désormais faire l’objet de négociations avec les partenaires sociaux.

Le Généraliste - Le Premier ministre vous a chargé avec Jean-Luc Bérard (DRH du groupe Safran) et Stéphane Seiller, magistrat à la Cour des comptes, de plancher sur les moyens de limiter les dépenses liées aux arrêts de travail. La tâche a-t-elle été difficile ? Pr Stéphane Oustric : Nous avons mené une large concertation sur les arrêts de travail du privé avec les partenaires sociaux, assurés, syndicats de médecins, organismes complémentaires... Une contribution écrite a été demandée à chacun. Cet échange de qualité et bien vécu par l’ensemble des acteurs nous permet de mieux…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte