Pr Éric Galam :  « Un médecin est mieux protégé qu’il y a cinq ans, mais il reste à faire »

Par
Publié le 14/06/2019
Début 2017, Marisol Touraine, alors ministre de la Santé, présentait une stratégie nationale pour l’amélioration de la qualité de vie au travail des professionnels de santé. Deux ans et demi après, où en est-on ? Le Pr éric Galam, responsable du DIU “Soigner les soignants”, responsable de la plateforme d’appel d’entraide de l’Ordre et membre de l’Observatoire national pour la qualité de vie au travail des professionnels de santé, fait le point sur les avancées et les chantiers à mener.

Depuis la stratégie nationale, les choses se sont-elles améliorées ? Un généraliste en burn-out est-il mieux pris en charge ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)