Trois questions à

Pr Alain Baglin, doyen de la faculté de médecine de Paris Ouest  Abonné

Publié le 18/09/2009

Crédit photo : ©DR

Le Généraliste. Quand on regarde les classements les plus significatifs de l’examen classant national 2009, votre faculté arrive dans le trio de tête. A quoi attribuez-vous ce résultat ?

Pr Alain Baglin. D’abord aux étudiants, car ce sont eux qui ont travaillé et passé l’épreuve. Même s’il n’y a pas de différences considérables entre les promotions, on a senti cette année une motivation et un esprit de groupe assez remarquables. Les bons résultats aux concours blancs nationaux les ont encore stimulés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte