On pourra rester médecin si l’on est élu député

Publié le 24/04/2013

Déclaration du patrimoine des élus, inéligibilité définitive en cas de fraude, lutte renforcée contre la fraude fiscale... Le projet de loi sur la moralité de la vie publique présenté mercredi en conseil des ministres reprend l’essentiel des pistes avancées par François Hollande. En revanche, l’idée du non cumul des fonctions d’élus avec certaines professions libérales -dont les avocats et les médecins- a été abandonnée. La CSMF, l’UNAPL et le CNPS qui s’en inquiétaient devraient être rassurées. Finalement, seules les fonctions de "conseil" seront incompatibles avec celles d’élu de la République.


Source : legeneraliste.fr