Exercice

Pourquoi les jeunes plébiscitent le groupe Abonné

Publié le 15/10/2010
Pourquoi les jeunes plébiscitent le groupe


©PASIEKA/SPL/PHANIE

Une étude de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) a mis le phénomène en exergue le mois dernier. L’exercice en groupe de la médecine générale libérale est aujourd’hui devenu majoritaire. Une évolution d’autant plus marquée dans la jeune génération puisqu’elle concerne presque huit généralistes sur dix chez les moins de 40 ans. Le Généraliste est allé à la rencontre de ces jeunes médecins qui ne conçoivent plus la pratique de leur métier de la même manière que leurs aînés.

Hors du groupe point de salut ? Entre 1998 et 2009, la part des médecins généralistes libéraux déclarant travailler en groupe est en effet passée de 43 % à 54 %, toutes tranches d’âges confondues. Un phénomène de regroupement qui concerne tout le monde, puisque même les généralistes de 50 ans et plus n’y font pas exception. 44,9 % de ces derniers déclaraient en effet exercer en groupe l’an dernier, contre 20 % en 1998. Pour autant, les jeunes médecins sont les moteurs de cette dynamique. Alors qu’il y a encore dix ans ils étaient hésitants près de huit sur dix des moins de quarante ans fait…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte