Pourquoi l’Alzheimer fait plus de victimes chez les femmes ?

Publié le 13/06/2012

Pourquoi les femmes sont-elles plus fréquemment atteintes de la maladie d’Alzheimer que les hommes ? Des chercheurs de la faculté de médecine de l'Université américaine de Stanford apporte cette semaine un début d’explication. Selon leur recherche, publiée dans le « Journal of Neuroscience » daté du 13 juin, le facteur de risque génétique le plus fréquent pour la maladie d'Alzheimer affecte en effet davantage les femmes que les hommes. Chez les femmes porteuses de cette variante génétique, le cerveau montre des changements caractéristiques de la maladie d'Alzheimer visibles avant que tout symptôme ne se manifeste, selon l’étude. Les hommes et les femmes qui héritent de deux copies (une de chacun de leurs parents) de cette variante génétique appelée ApoE4 courent un risque très élevé de contracter la maladie d'Alzheimer. Mais cette combinaison génétique est rare, touchant seulement 2 % environ de la population, tandis que 15 % des gens sont porteurs d'une seule copie du gène ApoE4. Dans ce dernier groupe, les femmes, mais pas les hommes, montrent des caractéristiques d'Alzheimer : un changement dans la signature de leurs activités cérébrale et des niveaux élevés de protéines « tau » dans leur fluide cérébrospinal qui affectent la communication entre les neurones.


Source : legeneraliste.fr