?Méningocoque C

Pourquoi la vaccination devient systématique  Abonné

Publié le 23/04/2010
La France est l’un des pays européens où l’incidence des infections invasives à méningocoque C est la plus élevée. Chaque année, une trentaine de décès leur sont imputées.

Années après années, le calendrier vaccinal évolue au gré de l’épidémiologie. L’une des nouveautés majeures de l’édition 2010 (BEH 14-15/22 avril 2010) est la recommandation de la vaccination systématique par le vaccin conjugué contre le méningocoque C à une dose (remboursé à 65%) de tous les nourrissons âgés de 12 mois à 24 mois. Avec, pour une période transitoire, une vaccination de rattrapage chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes jusqu’à l’âge de 24 ans révolus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte