Pour une prévention de terrain  Abonné

Publié le 13/05/2011

Puisque les hommes ne viennent pas spontanément vers les médecins, il faut aller vers eux ! Le Royaume-Uni, où la première « Men’s Health Organisation » a été créée dès 1996, avant de faire des émules en Europe, semble avoir une longueur d’avance dans ce domaine. « Pour amener les hommes qui ont des facteurs de risque à consulter, nous organisons des actions de dépistage sur le lieu de travail, dans les clubs de sport… », rapporte le Pr Alan White.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte