Syndicats

Pour le SML, la convention n’est pas optionnelle  Abonné

Publié le 25/11/2011
C’est un Christian Jeambrun impatient qui accueille Xavier Bertrand ce week-end à Toulouse pour son Congrès annuel. Vraisemblablement le débat sera relancé autour des sujets qui font polémiques, secteur optionnel et désertification médicale notamment.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Le Généraliste. Quatre mois après la signature de la Convention, vous vous préparez à ouvrir votre Congrès annuel en présence du ministre de la Santé…

Christian Jeambrun. .... Et je compte lui demander de respecter la parole donnée ! Sur le secteur optionnel, comme sur la crise démographique. Nous souhaiterions la mise en place d’un statut pour le retraité actif. Seulement ainsi les médecins libéraux pourront rester sur le terrain pendant les dix années qui sont nécessaires à organiser une nouvelle médecine de proximité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte