Portrait de famille  Abonné

Publié le 16/09/2011

Au cours de ces dernières années, la famille des anticoagulants oraux s’est considérablement élargie. Aux AVK, qui agissent sur l’intégralité des facteurs vitamines K dépendants, se sont ajoutées des molécules qui inhibent de façon spécifique et directe un seul facteur de la coagulation.

On distingue :

-les inhibiteurs directs de la thrombine dont le dabigatran (Pradaxa) est aujourd’hui le seul représentant

-les inhibiteurs directs du facteur Xa : rivaroxaban (Xarelto®), apixaban (Eliquis®), edoxaban, darexaban...etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte