Santé publique

Polémique sur le dépistage organisé du cancer du sein  Abonné

Publié le 07/10/2011
Alors que les pouvoirs publics multiplient les appels au dépistage, les risques de surdiagnostic et de surtraitement liés à ce dépistage reviennent sur le devant de la scène.

Crédit photo : ©SAMUEL ASHFIELD/SPL/PHANIE

Cette année Octobre rose broie du noir. Alors que la traditionnelle campagne automnale de sensibilisation en faveur du dépistage organisé du cancer du sein bat son plein, la controverse sur l’intérêt du dépistage va bon train, ravivée notamment par la publication récente du livre « No Mammo ? ». Dans cet ouvrage grand public, Rachel Campergue questionne la légitimité du dépistage tel qu’il est proposé actuellement et sa pertinence en terme de santé publique (lire ci dessous).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte