Plus de malades à la CMU-C  Abonné

Publié le 16/03/2012

Les bénéficiaires de la CMU-C, se déclarent moins en bonne santé que le reste de la population, selon les dernières Enquête santé et protection sociale de l’IRDES de 2006 et 2008. À âge et sexe équivalent, ils souffrent deux fois plus de diabète et de dépression et sont plus souvent en ALD que les autres. L’exposition aux facteurs de risque, comme le tabac et l’obésité est également plus élevée au sein de cette population.


Source : Le Généraliste: 2596