Plus de 700 personnels médicaux tués depuis le début de la guerre civile Syrienne

Publié le 21/06/2016

Plus de 700 médecins et travailleurs médicaux ont été tués en Syrie depuis le début du conflit il y a 5 ans, d'après l'ONU.  Le président de la commission d'enquête de l'ONU sur les droits de l'Homme en Syrie, le Brésilien Paulo Pinheiro, a dénoncé dans un discours à Genève les bombardements aériens visant des hôpitaux et des cliniques, qui font des ravages parmi la population. "Alors que le nombre de victimes civiles explose, celui des installations hospitalières et du personnel médical se réduit, ce qui limite encore davantage l'accès aux soins", a-t-il déploré.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)