PLFSS : les labos du G 5 se plaignent à Montebourg

Publié le 08/11/2013

Les dirigeants des industries de la santé ont exprimé leur inquiétude et leur mécontentement vendredi devant le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, face à un budget de la Sécurité sociale (PLFSS) qui, selon eux, "ne tient aucune compte des enjeux des entreprises". "Ces derniers temps, nous sommes inquiets, nous sommes même mécontents de ce qui se passe", a déclaré Marc de Garidel, président du groupe Ipsen, et président du G5 Santé, qui réunit huit grandes entreprises de la santé. A l'occasion d'un débat sur "l'innovation en production", M. de Garidel a dénoncé un "manque de cohérence entre la volonté de développer notre secteur et les dernières annonces relatives au PLFSS 2014 qui considère essentiellement que notre industrie est une variable d'ajustement". Les industriels estiment que "les efforts qui (leur) sont demandés aujourd'hui par le gouvernement sont disproportionnés par rapport à (leur) contribution aux dépenses de santé". Plus de la moitié des économies prévues dans le projet de budget de la sécurité sociale portent sur le médicament qui représente seulement 15% des dépenses, font-ils valoir comme le Leem l’a fait dernièrement.


Source : legeneraliste.fr