Si " Le Généraliste " était paru en avril 1894

Pléthore d’étudiants à Paris, manque de médecins à la campagne

Publié le 10/04/2015

"M. Brouardel, l'éminent doyen de la Faculté de Paris vient de présenter au Conseil général des Facultés des observations pleines d'intérêt sur ce qu'on pourrait appeler la pléthore médicale. Il y a trop d'étudiants et, par suite, trop de docteurs : c'est le cri général. Au train où vont les choses, le nombre de médecins à Paris et dans les grandes villes de France va chaque jour augmentant et les communes ou petites villes sont de moins en moins desservies. C'est ce péril imminent que M. Brouardel, avec un courage qui l'honore, n'a pas craint de dénoncer.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)