Plan cancer : à mi-parcours, Sarkozy exhorte à « ne pas relâcher l'effort »

Publié le 25/07/2011

Nicolas Sarkozy a souligné « la poursuite des avancées obtenues dans la lutte contre le cancer » et appelé « à ne pas relâcher l'effort, notamment en matière de prévention et de dépistage », en recevant lundi un nouveau rapport d'étape sur le plan cancer 2009-2013. « A mi-parcours, le Plan cancer (...) a permis des avancées importantes grâce à la mobilisation de tous les acteurs » a affirmé l'Élysée dans un communiqué.

À l'occasion de la remise de ce troisième rapport d'étape par le ministre de la Santé Xavier Bertrand et la secrétaire d'État Nora Berra, Nicolas Sarkozy « souligne la poursuite des avancées obtenues dans la lutte contre le cancer, qui traduit l'intensité des actions engagées ». Le chef de l'État a appelé « à ne pas relâcher l'effort, notamment en matière de prévention et de dépistage », selon le communiqué. Dans le détail, la présidence a indiqué qu'avec 531 millions d'euros consommés en 2009 et 2010, sur un montant total de 750 millions, « les moyens ont été exécutés conformément à la programmation ». L'Elysée a relevé que le soutien à la recherche avait « permis d'augmenter de près de 60 % le nombre de patients participant aux essais cliniques en cancérologie, qui font progresser les traitements ». La présidence a évoqué par ailleurs la création de deux premiers sites de recherche intégrée sur le cancer, ayant vocation à devenir des pôles d'excellence, ainsi que le soutien sur quatre ans aux sept cancéropôles régionaux ou interrégionaux.

L'accent est également mis sur l'individualisation des prises en charge -une des priorités du plan-, avec l'expérimentation sur 35 sites des parcours personnalisés pendant et après la maladie, ou encore les actions engagées en faveur de la réinsertion professionnelle des personnes atteintes de cancer.


Source : legeneraliste.fr