Plainte pour «harcèlement moral» après le suicide d’une médecin du travail

Publié le 13/10/2010

Après le suicide le 28 septembre du Dr Marie-Magdeleine Gressé, retrouvée morte à 59 ans à son domicile, une plainte contre X pour harcèlement moral a été déposée auprès du parquet de Strasbourg par les proches de cette médecin du travail. Salariée de l'association Alsace santé au travail (AST 67), le Dr Gressé intervenait à France 3 Alsace, Arte et la Caisse primaire d'assurance maladie. Elle avait laissé à sa famille un courrier dans laquelle elle disait qu'ainsi elle ne serait plus «soumise à la torture» de son employeur, et demandait que «la justice terrestre mette en prison les meurtriers d'AST 67». Le docteur Gressé, qui avait cessé le travail début septembre, avait en outre constitué un dossier visant à faire reconnaître la dépression dont elle souffrait comme un accident du travail consécutif au «harcèlement moral perpétré par (son) employeur». Elle se plaignait notamment de sa surcharge de travail, encore alourdie en septembre, et de la dégradation de ses conditions de travail.


Source : legeneraliste.fr