Entretien avec le Pr Claude Dreux

Plaidoyer pour une médecine plus humaniste  Abonné

Publié le 17/02/2012
Dans un livre manifeste* destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et à faire évoluer la prise en charge des malades, plusieurs spécialistes dénoncent la propension actuelle à la déshumanisation de la santé et proposent différentes pistes pour inverser la tendance. Le Pr Claude Dreux, qui a codirigé ce travail revient sur quelques-unes des idées forces de ce livre.
Le Généraliste. Dans l’ouvrage que vous avez dirigé avec le Pr Jean François Mattei, vous formulez plusieurs propositions afin d’humaniser la santé. Faut-il comprendre que la médecine tend à se déshumaniser ?

Je crois en effet que les professionnels de santé suivent actuellement une pente dangereuse avec, au cours de ces dernières années, un virage net vers une « automatisation » de la médecine. Les progrès scientifiques (avec l’avènement de l’EBM) et surtout techniques y sont probablement pour beaucoup.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte