Plaidoyer du pape contre l’IVG et la sélection d’embryons

Publié le 07/11/2010

Le pape Benoît XVI a appelé dimanche au "respect de la vie", lors d’une messe à Barcelone, puis en visitant un centre pour enfants handicapés. Le pape qui célébrait une messe solennelle de consécration de la Sagrada Familia dimanche matin, a estimé que les Etats doivent protéger la vie "dans sa gestation, sa naissance, sa croissance et jusqu'à son terme naturel". Il a demandé aussi que "soit défendue comme sacrée et inviolable la vie des enfants depuis le moment de leur conception" et que "la natalité soit stimulée, valorisée et soutenue sur le plan juridique, social et législatif". Une nouvelle condamnation de l’avortement qui sonne comme un désaveu de la législation adoptée par le tgouverment socialiste en février dernier. l'avortement. Un plaidoyer repris ensuite lors de la visite de l'institut "Nen Deu" (Divin Enfant en catalan), lié à l'Eglise catholique et qui acueille de jeunes handicapés mentaux qu'il a bénis. "Il est essentiel que les nouveaux développements technologiques dans le domaine médical n’aillent jamais à l’encontre du respect de la vie et de la dignité humaine", a déclaré Benoît XVI, en référence aux techniques qui permettent la sélection d'embryons. Mardi, en présentant cette visite, un porte-parole de l'Eglise espagnole, Isidro Catela, avait estimé que le nombre d'enfants trisomiques avait diminué "en particulier parce qu'un grand nombre d'entre eux sont éliminés avant la naissance" par le biais d'avortements.


Source : legeneraliste.fr