Pilules C3-C4G: l’Europe confirme sa divergence avec la France

Publié le 22/11/2013

L'Agence européenne du médicament (EMA) a confirmé vendredi son avis positif sur les pilules de 3e et 4e générations, l'institution considérant comme "faible" les risques d'accident vasculaire par formation de caillot sanguin pour tous types de pilules contraceptives. "Les bénéfices des contraceptifs oraux combinés (COC) pour prévenir des grossesses non souhaitées continuent d'être supérieurs aux risques", a jugé l'EMA dans un communiqué. L’Europe confirme donc sur cette question sa divergence avec la France qui demandait au niveau européen une restriction de leurs conditions de prescription. L'EMA a au contraire confirmé vendredi un premier avis positif rendu en octobre par le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Prac).


Source : legeneraliste.fr