Pilule effervescente  Abonné

Publié le 11/01/2013

Curseur politique ou outil thérapeutique ? Depuis 1967, date de son autorisation en France par la loi Neuwirth, la pilule n’a cessé d’être un instrument brandi tant par la droite que par la gauche pour signifier l’implication des gouvernements dans la défense du droit des femmes. En mars 2011, Xavier Bertrand se déclare favorable au remboursement des pilules de 3e génération. Aujourd’hui tétanisée par les plaintes de patientes s’estimant victimes des effets thrombo-emboliques des dites pilules, son successeur anticipe leur déremboursement de 6 mois !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte