Phtalates : Gérard Bapt veut faire interdire le DEPH

Publié le 04/11/2012

Toujours en pointe sur les questions de santé publique, le député PS de Haute-Garonne, Gérard Bapt, veut désormais faire interdire un phtalate, présent dans les plastiques, le DEPH, "nocif" pour la santé, qui altère la fertilité et "favorise la puberté précoce" des filles, selon lui. Le député médecin a déposé une proposition de loi dans ce sens. Parmi les phtalates, qui sont des perturbateurs endocriniens, "un certain nombre sont connus pour avoir des effets néfastes sur la santé humaine (...) Le DEHP est clairement le plus préoccupant, notamment en raison de ses capacités à altérer la fertilité à tous les âges de la vie", écrit-il dans ce texte. Le DEHP qui entre dans la composition du PVC, (utilisé notamment dans les contenants alimentaires, dispositifs médicaux, jouets et articles de puériculture,) "favorise également la puberté précoce chez les jeunes filles", poursuit Gérard Bapt, évoquant, par ailleurs, l'existence de "doutes importants sur l'association entre une exposition à ce produit et la survenue de cancers du testicule".


Source : legeneraliste.fr