Philippe Juvin reste à la tête des urgences de l’Hôpital Pompidou

Publié le 26/04/2012

Le Pr Philippe Juvin conserve ses fonctions à la tête du service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou, après que le tribunal administratif de Paris a rejeté mercredi les requêtes d'un praticien et d'un syndicat de médecins demandant sa suspension en référé. Le tribunal avait été saisi par le syndicat des praticiens des hôpitaux publics (SPHP) et le Dr Alain Davido, jusqu'alors chef des urgences, qui réclamaient la suspension de la nomination du Pr Juvin, également conseiller santé de l'UMP et du candidat Sarkozy. Ces derniers estimaient que sa nomination le 23 février à la tête des urgences avait été une "nomination sur ordre", de nature politique, juste avant les élections. Le tribunal a rejeté les deux requêtes, faute de caractère urgent à statuer, selon les juges, mais il doit encore examiner l'affaire au fond, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.Dans un communiqué, M. Juvin dénonce une "attaque purement politique et instrumentalisée comme par hasard au moment de la campagne de l'élection présidentielle alors que sa nomination avait été décidée il y a deux ans". "Maintenant que la justice m'a donné raison, je me réserve le droit de demander réparation à ceux qui ont calomnié le travail que j'effectue au service de la santé de mes patients", poursuit-il.


Source : legeneraliste.fr