Pharmaciens, le décret qui divise  Abonné

Publié le 15/04/2011
Le texte réglementaire consacrant l’avènement du « pharmacien correspondant » a été publié au JO le 7 avril dernier. Vos représentants sont pour le moins partagés…

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

Dans le cadre d’un protocole portant sur un traitement chronique, le pharmacien d’officine désigné comme correspondant par le patient peut, à la demande du médecin ou avec son accord, renouveler périodiquement le traitement concerné, ajuster au besoin sa posologie, au vu du bilan de médication qu’il a effectué, selon un rythme et des modalités définis par le protocole ». Ces quelques lignes publiées au JO en fin de semaine dernière consacrent ainsi la naissance du pharmacien correspondant. Sur le terrain de la médecine générale, cet avènement ne réjouit pas tout le monde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte