Peut-être un vaccin contre le chikungunya

Publié le 29/01/2010

Un vaccin mis au point par une équipe américaine montre des effets protecteurs chez les primates contre le virus du chikungunya, qui a contaminé des millions de gens au cours des dernières années, selon une étude publiée en ligne jeudi par Nature medicine. Gary Nabel, du National Institute of health, et son équipe ont mis au point un produit biologique à partir des protéines qui composent la pellicule extérieure du virus, et non, comme les vaccins, à partir de virus inactivé. Ils ont inoculé le vaccin à des macaques, qui ont développé des anticorps. Pour mieux comprendre le mécanisme de protection chez les singes, ils ont transféré les anticorps chez des souris immunodéficientes, particulièrement susceptibles d'attraper la maladie, et ont constaté qu'elles étaient parfaitement protégées du chikungunya. Selon les chercheurs, ce produit pourrait à terme «servir de base» à la mise au point d'«un vaccin sûr et efficace pour les êtres humains».


Source : legeneraliste.fr