Perte de chance  Abonné

Publié le 22/01/2010

Toujours pas vacciné à ce jour par « faute de temps », il serait peut-être temps de revenir à la réalité et non à la politique. Le Conseil de l’Ordre reste étrangement silencieux sur le problème de la vaccination en France contre la grippe A. Comment aujourd’hui, en France, un gouvernement peut-il garder et avoir la main mise sur une vaccination qui apparaît essentielle d’après toute la littérature médicale. Pourquoi le Conseil de l’Ordre n’émet aucun avis quant à la délivrance de ce médicament dans les officines ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte