Perchloroéthylène dans les pressings: avis attendu le 26 juin

Publié le 30/05/2012

Le Conseil supérieur des risques technologiques donnera son avis technique le 26 juin sur le projet d'interdiction progressive du perchloroéthylène dans les pressings, dont le principe a été déjà notifié aux autorités européennes, a indiqué mardi le ministère de l'Ecologie. Le perchloroéthylène, solvant utilisé pour le nettoyage à sec est classé depuis 1995 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme cancérogène probable, il peut avoir des effets neurologiques et un impact sur les reins et le foie. A la mi-mai, le principe de l'interdiction avait été notifié à Bruxelles, qui a trois mois pour donner son avis. L'arrêté, mis en consultation publique sur l'internet du 4 au 27 mai, devrait donc sortir avant la fin de l'été. Le projet prévoit «l'interdiction de toute nouvelle installation fonctionnant au perchloroéthylène située dans des locaux contigus à des habitations». Pour les installations existantes, un calendrier a été défini, interdisant d'utiliser une machine au perchloroéthylène de plus de 15 ans au 1er janvier 2014, d'utiliser des installations ne bénéficiant pas de la marque NF au 1er janvier 2018, d'utiliser des installations de marque NF "sauf à respecter certaines distances de rejet par rapport aux bâtiments voisins" au 1er janvier 2022.


Source : legeneraliste.fr