Pénicilline: cobayes humains guatémaltèques aux USA dans les années 40

Publié le 24/10/2010

Dans les années 40, des handicapés mentaux, des prostituées, des prisonniers et des soldats guatémaltèques ont fait l’objet d’expérimentations médicales aux Etats-Unis. Le vice-président du Guatemala, Rafael Espada a expliqué que le gouvernement américain avait envoyé des documents à la Commission spéciale d'enquête qu'il dirige afin de tirer au clair les faits survenus entre 1946 et 1948. Dix-sept types d'expériences médicales auraient été pratiquées sur environ 1.500 Guatémaltèques qui se sont vus inoculer à leur insu des maladies sexuellement transmissibles comme la syphilis et la gonorrhée en vue de tester l'efficacité de la pénicilline. L’affaire a été révélée le 1er octobre après la découverte des archives du médecin responsable de ces tests, John Cutler, décédé en 2003. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait présenté des excuses au Guatemala tandis que le président Barack Obama avait appelé son homologue Alvaro Colom.


Source : legeneraliste.fr