Pelloux : «Il faut rouvrir des maternités!»

Publié le 04/02/2013

Alors qu’une triple enquête -médicale, administrative et judiciaire- est menée pour éclaircir les circonstances du décès à Paris d'un bébé in utero à la maternité de Port Royal, le président de l'Amuf (Association des médecins urgentistes de France), Patrick Pelloux, a réclamé lundi une enquête parlementaire. «Nous demandons non pas une enquête administrative, il y en a plein les tiroirs, mais il faut une enquête parlementaire», a déclaré le Dr Pelloux à l'AFP. «Les Samu prennent de plus en plus en charge des accouchements inopinés parce que les centres où les femmes enceintes sont suivies ne peuvent pas les prendre en charge, c'est pareil en néonatalogie», déplore-t-il. Le président de l'Amuf dénonce également les fermetures de maternités, estimant au contraire qu'il «faut rouvrir des maternités, des lits, installer des maisons de naissance, réinvestir dans l'humain de manière à accompagner les femmes et améliorer leur accueil au niveau des maternités».


Source : legeneraliste.fr